Communiqué : Huile de palme : « L’Assemblée nationale prend ses responsabilités »
Communiqué : Huile de palme : « L’Assemblée nationale prend ses responsabilités »

Communiqué du 15 novembre 2019

« Ce soir, nous avons pris nos responsabilités, collectivement, pour faire respecter la parole du parlement et le vote de l’an dernier concernant la fin de l’avantage fiscal pour l’huile de palme.

Une avancée réelle dans le combat contre la déforestation que nous avions obtenu au budget 2019 par un amendement que je proposais et portais avec des collègues représentants tous les groupes de la représentation nationale.

Merci aux députés, de tous les bancs, qui – ce soir – ont remis les choses à l’endroit en revenant sur le vote d’hier qui avait balayé l’acquis de l’an passé.
Non, les emplois de la Mède de Total n’étaient pas en danger.
Aussi, la Malaisie, exportateur d’huile de palme, commençait tout juste à s’engager vers une huile de palme durable. Revenir sur l’avantage fiscal aurait provoqué la fin de cet effort.

Je veux remercier le rapporteur Général du Budget, Joël Giraud, qui a proposé une nouvelle délibération pour faire valoir, simplement, la parole du Parlement. Merci au Gouvernement de son écoute attentive en proposant lui aussi, par la voix du Premier ministre Édouard Philippe, ce nouveau vote.

Merci aux députés qui ont – plus largement encore que l’an passé – voté pour cette avancée.

Évitons de remettre cela chaque année à chaque PLF … »

Bruno MILLIENNE

En savoir plus avec LCP