Lancement de l’Agence Régionale de la Biodiversité en Ile-de-France
Lancement de l’Agence Régionale de la Biodiversité en Ile-de-France

 

 

 

Retour sur le lancement, ce jeudi 12 avril au nouveau siège du Conseil régional de Saint-Ouen, de l’Agence Régionale pour la Biodiversité en Île-de-France ! Aux côtés de Valérie Pécresse, présidente de Région et Jean-Philippe Dugoin-Clement, vice-président à l’environnement, j’ai signé la convention avec nos partenaires, marquant le début de cette nouvelle aventure. Je suis fier de présider cette Agence et de retrouver à mes côtés l’équipe de Natureparif.

Retrouvez-mon discours ici :

« Bonjour à tous,

 

Je prends la parole ce jour avec une certaine émotion car, je l’avoue c’est un jour important pour moi …

Important car il est le résultat de deux années de mobilisation de toute l’équipe de l’ARB pour finaliser ce beau projet et vous accueillir ici aujourd’hui. Avant tout je voudrais donc féliciter et remercier toute l’équipe de feu Natureparif qui fait depuis la naissance de cette agence, collectivement, un travail formidable !

Important car il symbolise la volonté forte des partenaires fondateurs de cette plateforme de travailler ensemble : un coup de chapeau donc au club des 5 comme ils se nomment, Magali Charmet pour l’AFB, Dominique Gamon pour la Région, Lucile Rambaud pour la Driee, Gilles Cherrier pour l’Agence de l’Eau et bien sûr Julie Collombat Dubois pour l’IAU !

Ils ont su tenir le crayon ensemble pour rédiger cette convention, nous convaincre et nous donner envie de relever ce défi ! La première agence régionale de la Biodiversité leur doit beaucoup !

Je voudrais aussi à cette occasion saluer les membres fondateurs de Natureparif ; ils ont cru à cette belle aventure il y a 11 ans maintenant et comme chacun le sait, poser les premières pierres reste toujours un sacré challenge ! Ils sont nombreux dans la salle et je les remercie chaleureusement !

Important car il reflète la volonté politique de la région Ile de France de préserver et restaurer la Biodiversité malgré les fortes pressions qui pèsent sur notre belle région capitale ! – Remerciements croisés et sincères donc à Valérie Pécresse et à ses bras armés Marion Zalay et Coralie Noël pour leur investissement.

Important car nous sommes à l’aube d’un défi fondamental que nous ne pouvons pas rater, pour nous, pour nos enfants, nos petits-enfants et pour la sauvegarde de notre planète

Comme je le rappelais, l’Agence régionale de la biodiversité que nous inaugurons aujourd’hui, c’est avant tout l’expertise et l’expérience de Natureparif, de son équipe, de ses membres fondateurs et de ses partenaires mais c’est aussi un peu plus !

Un petit rappel sur l’historique :

Nous aurions fêté en 2018 aujourd’hui les 11 années d’existence de Natureparif, qui a été créée en décembre 2007. D’abord présidée par Jean-Vincent Placé et Annie Poursinoff, puis par Liliane Pays, j’ai eu l’honneur d’en être le 4ème président pendant deux années 2 ans et j’assume avec joie et fierté le confiance accordée par la Présidente Valérie Pecresse qui m’a nommé Président de l’ARB pour continuer cette aventure.

En 10 années, Natureparif est devenue un acteur apprécié et incontournable de la biodiversité en Île-de-France.

En 10 années, les équipes ont changé, progressé, acquis des compétences importantes dans tous les domaines ayant lien avec la biodiversité. Parfois, devant la qualité et la régularité de nos productions, on me demande combien nous sommes, 30, 40 ? Non, l’équipe est petite, 15 salariés à ce jour mais aussi l’ensemble de nos partenaires et ils sont précieux.

Par ses activités transcendant largement les seules questions de biodiversité et les frontières de la Région Île-de-France, notamment à travers d’actions telles que l‘organisation du Concours Capitale Française de la Biodiversité et l’animation du label EcoJardin, nous exportons notre savoir-faire partout en France, et même à l’étranger

C’est bien sûr cette expertise reconnue, ce savoir-faire,  qui nous a rendu légitimes pour devenir la première Agence Régionale de la Biodiversité créée en France à la suite de la loi pour la préservation de la biodiversité d’août 2016. Mais plus encore, c’est notre habitude de travailler avec l’ensemble des acteurs de l’environnement dans la Région, de mutualiser nos travaux, qui constitue l’originalité de cette agence.

 

En effet, avec les partenaires fondateurs de cette ARB nous avons vraiment la volonté d’en faire un acteur opérationnel en mesure de vous accompagner, vous opérateurs de terrain, acteurs locaux engagés dans des projets de territoires visant à préserver mais aussi restaurer la Biodiversité à toutes les échelles.

Pour ce faire nous allons développer cette nouvelle mission d’ingénierie territoriale au service de la Biodiversité mais aussi accompagner au sein de nouveaux collèges spécifiques les départements et  aussi les gestionnaires d’aires protégés …

 

Par ailleurs cette ARB doit apporter une approche plus transversale des problématiques de biodiversité : en effet, l’urgence que nous connaissons tous doit nous interroger sur l’interaction entre Nature et aménagement bien entendu, mais aussi Nature et économie, Nature et société, Nature et santé, Nature et énergie, Nature et climat …

Tout naturellement, l’ARB a donc trouvé sa place au sein de l’Institut d’aménagement et d’urbanisme d’Ile de France pour renforcer l’expertise de la fondation sur ces questions en formant désormais, avec l’ARENE et l’ORDIF,  un puissant pôle environnement au sein de cet organisme dont je salue le Directeur general, Fouad Awada, qui nous a accompagné dans la belle dynamique de l’ARB dès le debut.

L’ARB est et restera donc une aventure collective ! Nous allons resserrer nos liens avec des structures désormais partie-prenantes de cette nouvelle aventure, que sont l’Agence de l’Eau Seine-Normandie – dont les compétences s’étendent désormais à l’ensemble de la biodiversité – et l’Agence Française pour la Biodiversité. Nos 160 membres et adhérents, et plus encore j’espère, continueront de suivre de près nos activités au sein d’un comité des Partenaires.

Pour nous rejoindre, rien de plus simple ! 

Vous trouverez sur notre nouveau site la procédure détaillée pour faire officiellement acte de candidature ; en cette année de création, et afin d’installer au plus vite le directoire de cette agence, nous examinerons tout d’abord les candidatures reçues avant le 30 juin 2018.

Dès la rentrée nous vous réunirons par collèges pour travailler ensemble sur la feuille de route de l’ARB et élire votre représentant au directoire.

Nous travaillerons par ailleurs avec chacun de vous, sous des formes à définir selon votre statut juridique et au conventionnement qui concrétisera ce partenariat.

Vous l’aurez compris, notre volonté est bien de pouvoir installer le directoire définitif à l’automne 2018

 

Bien sûr, passée cette période d’installation, vous pourrez nous rejoindre à chaque instant afin de relever ensemble le défi du territoire francilien.

Ce défi, nous nous devons de le relever en dépassant les limites territoriales des uns et des autres et les  postures politiques qui marquent notre belle région : l’érosion de la Biodiversité ne doit pas élever les territoires ruraux contre les limites actuelles de la MGP, opposer les parisiens aux banlieusards mais bien nous réunir tous dans ce formidable défi que nous devons relever pour nos enfants !

 Je me suis ému il y a peu du rapport du WWF « La nature face au choc climatique » nous alarmant sur le fait que si le réchauffement climatique se poursuivait jusqu’à atteindre + 4,5 °C, près de 50 % des espèces qui vivent actuellement dans les régions les plus riches en biodiversité seraient menacées d’extinction locale d’ici aux années 2080 … ce à quoi l’équipe de l’ARB me rétorque qu’il est tout aussi important de s’occuper de la nature ordinaire, de la préservation des zones humides, de la restauration d’une continuité écologique … car nous parlons ici comme là-bas de l’ensemble de la chaine du vivant et des fonctions qu’elle remplit

Pour bon nombre d’écorégions ou d’espèces, l’adaptation se joue au niveau local en luttant avant tout contre la destruction des habitats. C’est une évidence qu’il est bon de rappeler. Lutte contre le changement climatique et préservation et restauration de la Biodiversité sont indissociables l’une de l’autre, bien au contraire, la nature nous a montré combien elle était source de solution dans l’adaptation au changement climatique

Il s’agit bien d’une question éthique car l’homme est bien l’espèce clé de voute dans le monde vivant, espèce qui est aussi clairement à l’origine de sa propre dégradation.

La liste des fonctions de la Biodiversité est longue, l’exposé de Luc Abbadie nous l’a entre autres rappelé : agriculture, rafraichissement, santé, attractivité d’un territoire, bien être et surtout le maintien d’écosystèmes fonctionnels …

Mais je voudrais terminer sur un message d’espoir, comme dans le film que nous vous avons projeté pour célébrer ce lancement : les solutions existent en milieu urbain comme en milieu rural et l’ARB sera, j’en suis persuadé, avec vous tous, porteuse de cette dynamique ! »

 

Et les interview que j’ai donné à France Bleu Paris et TV78.