Lettre d’information de mai 2019 – L’édito de Bruno Millienne
Lettre d’information de mai 2019 – L’édito de Bruno Millienne

Lettre d’information – Mai 2019

« Chers amis,

Le dimanche 26 mai dernier, les résultats des élections européennes ont rendu leur verdict. Un constat objectif peut être posé et des enseignements peuvent être tirés.

D’abord, je veux rendre hommage aux Français – aux jeunes notamment – qui, contrairement aux prévisions, ne se sont pas laissés déposséder de ce scrutin. L’intérêt de nouveau manifesté pour l’exercice démocratique et la question cruciale de l’avenir de l’Union européenne est une excellente chose.

Si la déception de voir l’extrême droite s’installer durablement dans le paysage politique prévaut et doit collectivement nous interroger sur l’état de fracturation du pays depuis plus de 30 ans, la liste de la majorité présidentielle a su contenir la progression du Rassemblement/Front national qui régresse par rapport au scrutin de  2014 où il avait réalisé 25% des voix.
De plus, nous faisons jeu égal en termes de « sièges » en envoyant le même nombre de députés au Parlement européen (21 à 23), ce qui permettra à nos élus, au sein d’un groupe central, d’être incontournables dans la constitution de la gouvernance européenne à venir.

La liste LREM/MoDem et alliés réalise ainsi, et au regard des précédents scrutins, un résultat solide et encourageant. Sans tomber dans un triomphalisme qui n’a pas lieu d’être, je constate néanmoins que la majorité présidentielle n’a pas été « sanctionnée » par ce scrutin des européennes, et termine même victorieuse dans les Yvelines, comme pour les élections présidentielle et législatives de 2017, avec près de 30% des voix devant EELV (15%), RN (14%) et LR (12%).

Au-delà de la confirmation que le clivage droite/gauche est battu en brèche en France et désormais en Europe, j’accueille positivement le vote « écolo » qui symbolise l’installation durable d’une conscience environnementale forte et concrétise le souhait de nos compatriotes de nous aider à réussir la transition écologique et à répondre à l’urgence climatique.

Dans la 9ème circonscription des Yvelines, la liste menée par Nathalie LOISEAU et soutenue par le président de la République l’emporte sur l’extrême droite, notamment à Houdan, Maule et dans de nombreux villages. Pour autant, je ne peux me résoudre à accepter que le R(F)N soit en tête aux Mureaux, à Aubergenville, à Bonnières-sur-Seine et dans nos villes les plus rurales.

Ces résultats m’encouragent à poursuivre mon action placée depuis 2 ans sous le signe de trois priorités : préserver notre patrimoine naturel et amorcer la transition environnementale dans nos territoires, lutter contre la fracture territoriale entre les villes et nos campagnes en poursuivant nos réformes vers une plus grande proximité de l’État et de l’action publique sur le terrain, réduire les inégalités de destin dans nos banlieues en agissant – par les politiques ambitieuses que nous menons en matière d’éducation et d’emploi – en faveur de l’impératif de justice sociale.
 
Ces défis, nous les relèverons, unis et rassemblés. Au-delà des appartenances partisanes. Je m’y emploie au quotidien, au sein de l’action de la majorité et du Gouvernement, aux côtés des élus locaux, des forces vives du territoire et de nos concitoyens. »

Bruno MILLLIENNE

Député des Yvelines
Conseiller régional d’Ile-de-France