Projet de fusion Yvelines / Hauts-de-Seine : audition des Présidents Bédier et Devedjian par la Délégation aux collectivités territoriales
Projet de fusion Yvelines / Hauts-de-Seine : audition des Présidents Bédier et Devedjian par la Délégation aux collectivités territoriales

La Délégation aux Collectivités Territoriales et à la Décentralisation auditionnait ce mardi 5 novemebre, les présidents de départements – MM. Bédier et Devedjian – sur leur projet de fusion Yvelines – Hauts-de-Seine.

Retrouvez les questions posées par Bruno Millienne en vidéo et, en quelques mots son avis après cette audition :

« J’ai interrogé nos deux invités sur plusieurs questions (pression foncière, périmètre, compétences …), dont la possibilité de consulter la population locale sur ce projet qui concernerait au premier chef les habitants de ces deux départements.
M. le Président Bédier a indiqué – « en bon gaulliste » ne pas « être convaincu par la pertinence d’un référendum local où l’on ne répond pas à la question posée et où seuls les opposants se mobilisent ».

C’est un désaccord profond que nous avons sur ce sujet.

Aussi, comme l’a très justement souligné mon collègue Charles de Courson, l’établissement public de coopération interdépartementale créé par le 78/92 fonctionne et permet d’avancer, ensemble, sur bien des sujets, sans passer par une fusion.

De plus, je préconise de prendre le temps pour trois raisons :

  • Dans un souci de cohérence globale, attendons de définir ce que sera la métropole parisienne de demain : je plaide pour une métropole régionale.
  • Laissons le temps au législateur d’apporter des corrections à NOTRe et Maptam et d’assurer aux élus locaux une certaine stabilité institutionnelle. Ce à quoi s’attelle la majorité avec le projet de loi engagement et proximité actuellement au Parlement et porté par Sébastien Lecornu, et le projet de loi dit 3 « D » : décentralisation, déconcentration et différenciation, qui sera porté l’année prochaine par Jacqueline Gourault.
  • Consultons les élus et les citoyens concernés. »

Bruno Millienne, Député des Yvelines

L’intégralité de l’audition est à retrouver ICI