Un 8 mai inédit
Un 8 mai inédit

8 mai 2020

Avec mes collègues de l’ Assemblée nationale, un #8Mai particulier, puisque nous sommes en séance pour décider de la prorogation de l’état d’urgence sanitaire. Nous avons bien entendu suspendu nos travaux pour rendre hommage à celles et ceux qui sont tombés pour défendre nos libertés.

75 ans après la capitulation de l’Allemagne nazie nous vivons un #8mai très particulier. Mais le souvenir reste. Nous n’oublierons jamais toutes ces femmes, tous ces enfants et tous ces hommes qui sont tombés en défendant la liberté, ni tous ceux qui ont disparu dans les camps de sinistre mémoire. Ce souvenir doit nous hanter à jamais afin que jamais cela ne puisse se reproduire un jour.

Bruno MILLIENNE