Continuons sans cesse de lutter contre les violences faites aux femmes !
Continuons sans cesse de lutter contre les violences faites aux femmes !

 

Le Président de la République Emmanuel Macron s’est engagé dès la première année de son mandat à lutter contre ces violences et a fait de l’égalité entre les femmes et les hommes une grande cause de son quinquennat. 

 

Depuis trois ans, le Parlement à adopter de nombreuses mesures concrètes qui ont déjà été mises en place par le Gouvernement : je parlais par exemple de la suspension automatique de l’autorité parentale du parent auteur d’un homicide conjugal, de la mise en place d’un bracelet anti-rapprochement destiné à assurer le contrôle à distance des conjoints ou ex-conjoints violents, ou encore de la création du délit d’outrage sexiste, création de 1 000 nouvelles solutions de logement et d’hébergement pour les femmes victimes de violences. 

Il y a plein d’autres mesures qui ont été prises par le Parlement, ce serait trop long de les citer. Malgré tout ça, les violences faites aux femmes persistent y compris pendant le confinement et toutes les femmes sont touchées quel que soit leur âge, leur catégorie socio professionnelle ou leur origine. 

En 2019, une femme est morte tous les deux jours et demi sous les coups de son conjoint ou ex-conjoint. Depuis le début de l’année 2020, 83 femmes sont mortes assassinées dans ces conditions. C’est 83 morts de trop

Il existe 4 outils à destination des victimes et témoins de violences faites aux femmes : 

  • le 3919, numéro d’aide et d’écoute anonyme et gratuit ; 
  • ArretonsLesViolences.gouv.fr pour un signalement en ligne ; 
  • le 17 par téléphone, que vous soyez témoin ou victime ;
  • le 114 par SMS. 

Je vous en conjure, que vous soyez victime ou témoin, utilisez ces 4 outils pour que cessent rapidement ces violences inacceptables dans notre société.